Les Moments Magiques (1)

Les Moments Magiques ( 1 )

Mercredi 1er juin 2011

Voilà, je suis arrivé à la millième. Et au moment souhaité, c’est-à-dire le jour des
20 kilomètres de Bruxelles, une course qui me transcende. Je la prépare comme un championnat, car c’est ma ville, mes potes, mon mondial à moi;-)

La présence de trente mille partenaires me transcende. Je les sens TOUS
me courir après. Quel grand malade ! ( rires )

La venue de Najim  El Qady et de Bouchra Sahli m’a particulièrement motivé.
Il était prévu que je guide notre hôte Marocaine et que si elle est trop rapide pour moi,
je décrocherais…

Dès le départ, j’ai donc montré la voie à suivre. Trois autres Africaines nous accompagnaient jusqu’au premier tunnel, devant le palais de justice.
Mais l’allure était trop rapide pour moi, chacune voulant bluffer l’autre.
Ces à-coups m’auraient vite fait exploser. Et puis, elles étaient bien entourées par les Nicolas ( Houyoux et Sillien ) et Stéphane Jordens, trente mètres devant.

Un petit moment de récup et un tunnel plus tard, je prenais mon propre rythme de compétition . Au bois de la Cambre, il a fallu que je dose, je me sentais limite. Toutes ces petites montées et descentes ( mon pays est plat mais pas Bruxelles ),
commençaient à me fatiguer.

seul en plein effort

seul en plein effort

Mais en 35:15 au 10e, j’étais lancé.  Stéphane, qui se doutait bien ne pas garder ce rythme, a levé le pied. A la gare de Boitsfort, je rattrapais la 3e dame.

A la place Bischoffsheim, Marc Jayankura me signalait 75e. J’étais bien mais je ne pouvais pas accélérer comme j’en ai l’habitude. Toutefois, sur le boulevard du Souverain, j’ai vu un paquet de coureurs que j’ai repris un à un. Dont Nicolas Houyoux.

Une petite tape dans le dos et je continue 😉

Dans la montée fatale ( avenue de Tervuren ), l’autre Nicolas ( Sillien ).
Allez, une petite tape amicale et je vois les arcades à 1500 mètres.

Puis, j’aperçois la deuxième dame, je la passe et Gino Casier, coureur de 100km me précède. je le rejoins et joue le jeu à fond: j’accélère, lui aussi, il reste 500m, je n’en peux plus, lui en a encore sous le pied, mais c’est un ami, il me fait signe et nous finissons ensemble.

Cinquante-quatrième en 1:11:39. Bien, mais vieil ambitieux, je pensais une
minute en moins. Mais je suis très heureux. En plein dans le mille.

avec mon ami Gino à 100m du finish

avec mon ami Gino à 100m du finish

Dommage pour Bouchra, je la croyais sur le podium au moment où j’arrivais.
Elle a dû , m’a-t-on dit, s’arrêter au 11e, victime d’une contracture au mollet.

Beaucoup d’amis m’ont encouragé: je reconnaissais certaines voix, je n’avais pas le temps de regarder derrière. Aussi me félicitait-on pour ma milième course. Très sympa.

Je suis allé chercher ma petite Julie dans le bas de l’avenue de Tervuren, ça me faisait un peu de souplesse 😉  Ensuite, j’ai rejoint le Gal et le Cépal qui monopolisaient les places au café habituel , le jour des 20km: le petit Paris, rue des Tongres.

Nous avons bavardé jusque 19 heures avant que je ne rentre manger.
Une excellente journée, une course gérée comme un routinier qui en a vu mille ( rires )

l'oeil déjà vers l'objectif suivant

l'oeil déjà vers l'objectif suivant

Publicités

Une Réponse to “Les Moments Magiques (1)”

  1. fabriceboutique 21 novembre 2011 à 16 h 33 min #

    On y était, quelle verve!!!

    Merci encore pour ton avis éclairé.

    fabrice boutque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :